Consommateurs Petites entreprises Grandes entreprises

Profil de carrière : Meet Davé, de stagiaire à nouveau diplômé

Publié 15 November, 2017 dans Carrières, Chez Bell par 0

Saviez-vous que bon nombre de nos stagiaires participent ensuite à notre Programme du leadership des nouveaux diplômés? Meet Davé, un ancien stagiaire qui travaille maintenant à temps plein chez Bell.

Bell : Parlez-nous un peu de vous.

Meet Davé : Je viens d’obtenir mon baccalauréat en administration des affaires de la Schulich School of Business de l’Université York. Pendant mes études là-bas, j’ai eu l’occasion extraordinaire de former le tout premier club de ventes commerciales de l’université. Il nous a fallu seulement trois ans pour transformer une idée purement théorique en un club reconnu par Schulich.

Je consacre maintenant presque tous mes loisirs à voyager. Je suis toujours en quête de nouvelles aventures. L’an dernier, j’ai eu la chance de visiter plus d’une quinzaine de villes en Inde, en Europe et dans l’Ouest canadien et de découvrir ainsi mon amour pour les voyages avec sac à dos et les rencontres avec des personnes formidables de tous les horizons.

Bell : Parlez-nous de ce que vous faites et de votre rôle à Bell.

MD : Je travaille depuis deux semaines au Programme du leadership des nouveaux diplômés, dans les secteurs des marchés consommateurs et de la diffusion multimédia. Le programme permet aux nouveaux diplômés comme moi d’acquérir une compréhension globale de la stratégie et des activités de Bell dans le cadre d’affectations successives dans diverses équipes et divers secteurs de l’entreprise.

Je me consacrerai pendant les trois prochaines semaines à l’observation des relations avec les clients et à la formulation de recommandations au sujet des assortiments de produits, des stratégies d’établissement des prix et d’aménagement des magasins afin d’améliorer l’expérience d’achat de produits de détail. Après avoir présenté mon analyse et mes recommandations à l’équipe de direction, je commencerai une nouvelle affectation en octobre.

Bell : Qu’est-ce qui vous donne l’envie de vous lever le matin?

MD : Le nombre de personnes formidables que l’on peut rencontrer et avec lesquelles on peut établir de bonnes relations est l’un des principaux atouts du Programme du leadership des nouveaux diplômés. Chaque matin, j’ai hâte d’arriver au bureau parce que je travaille avec des collègues, des amis et des mentors exceptionnels qui me poussent à me dépasser.

J’aime aussi constater que notre industrie change jour après jour. Qu’il s’agisse de la transformation de la télévision ou des progrès dans les technologies de l’Internet des objets telles que les voitures connectées et les villes intelligentes, ce programme me donne l’occasion de participer à des projets novateurs avec des personnes incroyables. 

Bell : À quoi ressemble une journée « typique » pour vous?

MD : Il n’y a pas vraiment de journée « typique » chez Bell, en particulier pendant le premier mois de travail d’un nouveau diplômé. Je me lève chaque jour vers 7 h et je prends un café bien serré avant de me précipiter dans nos magasins de vente au détail ou au bureau pour rencontrer les membres de mon équipe, faire le point sur les résultats des projets en cours et élaborer des recommandations.

Comme je recevrai ma première affectation de sept mois vers la mi-octobre, je passe beaucoup de temps aussi à parler au téléphone ou à prendre un café avec des gestionnaires de divers secteurs de l’entreprise pour en savoir plus sur leurs équipes et leurs projets et ainsi pouvoir décider quels postes pourraient me convenir.

Bell : Qu’est-ce qui vous a incité à faire un stage chez Bell?

MD : J’ai rencontré Patricia Melville, gestionnaire principale, programme de développement du leadership, lors d’une conférence de consultation à Toronto. Elle m’avait parlé alors du programme de stages. Je ne connaissais presque rien au sujet de Bell ou des occasions d’y faire des stages, mais la structure du programme et la possibilité de retourner travailler à temps plein dans le cadre du meilleur programme de recrutement de nouveaux diplômés au pays m’ont incité à m’inscrire.

Le stage de trois mois donne l’occasion de découvrir les nombreux secteurs de l’entreprise, d’analyser des mégadonnées, de travailler avec des collègues exceptionnels et de présenter ses résultats aux membres de la haute direction. À mes yeux, j’avais une occasion unique d’acquérir des compétences et de produire des résultats.

Bell : Quel conseil donneriez-vous à un étudiant à la recherche d’un stage?

MD : Visez des occasions qui optimiseront le perfectionnement de vos compétences; cela vous permettra d’avoir un impact réel et de faire l’expérience de la réalité du travail. Les stages devraient donner l’occasion d’acquérir des connaissances et des compétences impossibles à obtenir en classe.

De plus, même si cela peut faire cliché, joignez-vous à des réseaux. Cela ne signifie pas que vous devez chercher à avoir plus de 500 contacts dans LinkedIn, mais faites au moins l’effort d’assister à des séances de réseautage, de rencontrer des personnes qui occupent actuellement des postes qui pourraient vous intéresser et de créer des relations intéressantes. Cela pourrait vous être fort utile.

Aimeriez-vous vous inscrire à l’un des programmes de stages de Bell?
Visitez notre site Carrières dès aujourd’hui même pour en savoir plus.

Laissez-nous savoir ce que vous en pensez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *