Consommateurs Petites entreprises Grandes entreprises

Pourquoi le réseau étendu à faible débit pourrait s’avérer un tournant pour l’Internet des Objets

Cet article est la première partie d’une série de deux articles sur les technologies LPWAN et leurs application pour les affaires. Restez à l’affût pour la publication de notre deuxième article, prévue pour le 10 octobre, ici-même sur le blog de Bell.

Bien que plus d’entreprises adoptent des solutions Internet des objets (IdO), le Canada est toujours au début de l’ère IdO, selon l’IDC. Toutefois, les choses sont sur le point de changer avec la montée des réseaux étendus à faible débit (LPWAN).

« Le réseau étendu à faible débit (LPWAN) permet de connecter de façon efficace des milliers d’appareils sur une zone étendue et dans des endroits difficiles à atteindre, » affirme Peter Wilcox, directeur, Solutions d’affaires et Internet des objets chez Bell Canada.

Qu’est-ce que le réseau étendu à faible débit (LPWAN)?

« Le réseau étendu à faible débit (LPWAN) a été conçu dès le départ avec les cas d’utilisation IdO en tête, » affirme Wilcox. La technologie a été développée pour connecter des appareils, tels que des capteurs, qui utilisent de plus petites quantités de données. Par conséquent, le réseau étendu à faible débit réduit les coûts et la consommation d’électricité tout en augmentant la couverture par rapport aux réseaux sans fil traditionnels.

La technologie est idéale pour le suivi des actifs et les capteurs de surveillance dans les villes intelligentes, les soins de santé, le transport, la fabrication et l’agriculture. Le vignoble familial Henry of Pelham au sud de l’Ontario utilise le réseau étendu à faible débit pour connecter les capteurs environnementaux dans son vignoble de 300 acres. « Plus nous obtenons de données exactes sur ce qui se produit dans les microclimats de notre vignoble, plus nous prenons des décisions éclairées, » affirme Matthew Speck, co-propriétaire du vignoble familial.

Il y a différents types de réseaux étendus à faible débit (LPWAN) qui pourraient utiliser des fréquences sous licence ou sans licence et des technologies exclusives ou avec une norme ouverte. Par exemple, le réseau LTE-M est un réseau cellulaire qui utilise un spectre sous licence. Puisqu’il fonctionne sur des réseaux nationaux tels que ceux de Bell, une couverture étendue présente un avantage majeur. Le réseau LTE-M fonctionne dans des régions rurales et éloignées, mais pénètre l’intérieur des bâtiments et sous terre. Wilcox a indiqué que la ville de Markham utilise des capteurs LPWAN souterrains pour surveiller la pression de l’eau.

Lorsque des milliers d’appareils se trouvent dans des régions reculées, il n’est pas facile de changer les batteries. Les réseaux LPWAN sont conçus pour prendre en charge les appareils avec une faible consommation de batterie, donc les batteries peuvent avoir une durée de vie de dix ans selon le cas d’utilisation, affirme Wilcox. Ils intègrent des technologies pour économiser les batteries, par exemple en permettant à un appareil de s’éteindre lorsqu’il ne transmet pas de données.

Avantages pour l’entreprise : favoriser la transformation numérique

Le réseau étendu à faible débit (LPWAN) simplifie le lancement d’une stratégie complète IdO dans le cadre de la transformation numérique d’une organisation.

Cela réduit les coûts de l’IdO de deux façons. Le prix du matériel utilisé avec le réseau étendu à faible débit (LPWAN) représente un tiers du coût des modules utilisés avec les réseaux sans fil traditionnels. Pour le réseau, les organisations souscrivent des abonnements de connectivité IdO mensuels à faibles coûts qui répondent à leurs besoins en matière de connectivité. Ils peuvent profiter de la plateforme de gestion IdO du libre-service de Bell pour effectuer des changements à tout moment où leurs besoins évoluent, affirme Wilcox. Toujours selon Cox, cela permet de tout connecter. Par exemple, une entreprise de camionnage qui effectue déjà le suivi de ses véhicules pourrait également mettre des appareils de surveillance sur la marchandise pour vérifier, par exemple, que les produits d’épicerie sont réfrigérés en tout temps.

La technologie LPWAN est fiable et sécuritaire. Elle fonctionne sur un spectre sous licence, donc il y a peu de chances d’être soumis au type d’interférence qui se produit avec les réseaux sans licence. La sécurité est intégrée dans le réseau et au niveau des cartes SIM, comme pour tout service géré par Bell, affirme Wilcox.

Il est plus facile de déployer et de maintenir un réseau étendu à faible débit (LPWAN) par rapport à d’autres réseaux sans fil. « Il peut être fonctionnel en quelques minutes après l’installation de l’appareil, » dit Wilcox. Utiliser un réseau sous licence offre également la possibilité d’effectuer des mises à jour logicielles à distance sur les appareils, ce qui permet de faire évoluer vos solutions en fonction de vos besoins et de planifier pour le futur. Les nouveaux capteurs dans le vignoble sont très simples à faire fonctionner, affirme Speck. « Ils requièrent peu de puissance de batterie et ils peuvent fonctionner pendant une longue période sans entretien ou maintenance, » a-t-il dit.

Le réseau étendu à faible débit (LPWAN) donne aux entreprises la possibilité d’accélérer leurs plans en matière d’IdO. Il est simple et rapide de commencer à utiliser la solution avec l’aide des experts IdO de Bell, affirme Wilcox. « Et avec la trousse de départ IdO de Bell, vous pouvez être prêt à utiliser la solution en quelques minutes. »

Obtenir la trousse de départ IdO de Bell ou cliquez ici pour en savoir plus sur le LTE-M

Laissez-nous savoir ce que vous en pensez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *