Consommateurs Petites entreprises Grandes entreprises

Découvrir le marketing vidéo (deuxième partie)

Dans ma chronique précédente sur ce sujet, j’ai mentionné cinq bonnes raisons d’intégrer des vidéos à votre site Web et à d’autres activités de marketing, entre autres le fait que la vidéo rend votre site plus facile à trouver, encourage les visiteurs à s’y attarder et convainc davantage. J’ai indiqué aussi que le coût et la complexité peuvent vous faire hésiter à utiliser la vidéo. Toutefois, si vous êtes prêt à vous initier au tournage de vidéos pour joindre plus de clients, vous serez heureux d’apprendre que la technologie grand public moderne a réussi à éliminer une grande partie des coûts et des difficultés techniques liés à la production de vidéos.

Si vous ne voulez pas faire réaliser votre vidéo par une entreprise extérieure, parce que votre budget ne vous le permet pas ou parce que vous désirez le faire vous-même, lisez ce qui suit. Les conseils ci-dessous vous aideront à produire vous-même des vidéos de bonne qualité.

La caméra

Les caméras à haute définition de grande qualité sont si répandues de nos jours qu’on les trouve même dans la plupart des téléphones intelligents et, bien sûr, dans une vaste gamme de caméras grand public à prix abordable qui feront tout aussi bien l’affaire. Portez attention aux caractéristiques suivantes :

  • Résolution : La plupart des caméras HD actuelles peuvent enregistrer en haute définition intégrale (1080p) correspondant à la résolution de votre téléviseur HD. Ne vous contentez pas de moins!
  • Images par seconde : Plus le nombre d’images par seconde est élevé, plus l’image est nette. Une bonne caméra enregistre à 60 images par seconde.
  • Stabilisation d’image : Cette technologie élimine les tremblements et les mouvements indésirables lorsque la caméra est utilisée sans trépied. Presque toutes les caméras l’utilisent.
  • Zoom : On trouve deux types de zoom. Le zoom optique utilise l’objectif de la caméra et préserve la qualité de l’image. Le zoom numérique agrandit les pixels et réduit donc la qualité de l’image. Toutes les caméras ont les deux types de zoom. Choisissez de préférence une caméra ayant un zoom optique avec facteur d’agrandissement d’au moins 25. Quel que soit le type de zoom, utilisez-le avec modération.
  • Sensibilité lumineuse (en lux) : Plus le nombre est faible, plus il sera facile de tourner dans des situations de faible éclairage.
  • Longueur focale : Mesure de degré de concentration de la lumière par l’objectif. Recherchez une caméra ayant une longueur focale étendue.
  • Mémoire : La plupart des caméras ont une mémoire interne d’une capacité de 32 gigaoctets (Go) ou plus, ce qui permet d’enregistrer une vidéo HD d’environ une heure et demie. Elles ont presque toutes aussi une fente dans laquelle on peut insérer une carte mémoire SD, en particulier la version SDXC, plus perfectionnée, qui peut contenir jusqu’à deux téraoctets (To) de données.

Conseil d’un professionnel : Autant que possible, utilisez un trépied. Même s’il vous semble encombrant et faire obstacle à votre spontanéité, il enrichira considérablement la qualité du produit fini. Un trépied est particulièrement indispensable lorsque vous utilisez le zoom, qui amplifie le moindre mouvement de la caméra.

Le son

La plupart des caméras ont un microphone intégré qui conviendra sans doute à bon nombre d’applications, sauf si la caméra est à bonne distance d’une personne qui parle. Il serait préférable alors de relier un microphone distinct à la caméra.

Pour de meilleurs résultats, vous pouvez enregistrer les images et le son de façon distincte. Vous pourrez ainsi mieux gérer la production de la vidéo, mais vous devrez synchroniser les deux enregistrements à l’étape de la postproduction, ce qui n’est pas une tâche simple. Les gens pardonneront plus facilement une image de piètre qualité si le son est bon, mais pas le contraire.

Conseil d’un professionnel : Utilisez des écouteurs reliés à la caméra pour vérifier l’intensité sonore. Même si la caméra est munie d’un haut-parleur, celui-ci n’est guère fiable pour juger de la qualité du son.

L’éclairage

Un éclairage de qualité studio cause bien des soucis, même aux professionnels aguerris. Vous pourrez souvent vous en tirer avec l’éclairage ambiant de l’endroit où vous tournez la vidéo. Cherchez des solutions aussi simples que possible et essayez d’utiliser un seul type d’éclairage, par exemple la lumière du soleil qui entre par une fenêtre, ou encore les fluorescents qui éclairent une pièce. Évitez de placer le visage des gens dans l’ombre.

Conclusion

Vous n’êtes pas obligé de vous ruiner pour tourner une vidéo de qualité acceptable destinée à votre programme de marketing. Vous pouvez acheter du matériel de grande qualité à prix abordable et, avec un peu de pratique, vite apprendre à bien l’utiliser. Dans ma prochaine chronique sur ce sujet, je parlerai de l’importance de bien planifier le tournage de la vidéo afin d’atteindre vos objectifs.

Quelle est votre expérience du matériel d’enregistrement vidéo? Aimeriez-vous donner des conseils ou partager des techniques? Faites-nous-en part dans la section des commentaires ci-dessous.

Par Francis Moran
Équipe Blogue de Bell

Laissez-nous savoir ce que vous en pensez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *